Evolution Gaming : les travailleurs géorgiens déclarent la grève !

    Partager :
Evolution Gaming : les travailleurs géorgiens déclarent la grève !

Braver l’agitation, c’est ce à quoi s’emploie Evolution Gaming depuis le 30 juillet dernier. Plusieurs centaines de ses travailleurs dans leur studio de Tbilissi en Géorgie se sont mis en grève. Les travailleurs demandent des salaires plus élevés et de meilleures conditions de travail.

C’est en ouvrant un SMS provenant de son employeur que cet ancien distributeur apprend la nouvelle. Sous ses yeux, s’affiche la résiliation de son contrat de travail. Cet employé aurait été mis à pied pour avoir utilisé le bouton d’urgence que les employés sont encouragés à actionner. Celui qui signale que l’employé n’est pas en mesure de s’acquitter d’une tâche. L’ancien distributeur pense qu’en réalité, il a été licencié pour avoir rejoint les manifestants en dehors de ses heures de travail.

Comme lui, au moins 45 employés ont été licenciés par courrier électronique ou par SMS. La cause : avoir participé aux manifestations qui ont débuté le 30 juillet dernier. Elles se sont déroulées devant le studio d’Evolution Gaming à Tbilissi en Géorgie. L’entreprise à invoqué des raisons diverses et variées pour justifier ces licenciements. Korneli Katsarava, chef de l’équipe de brasseurs, a déclaré qu’Evolution avait invoqué d’anciennes infractions disciplinaires pour justifier les licenciements. Tout en affirmant qu’Evolution avait menacé de licenciement d’autres travailleurs, s’ils rejoignaient la manifestation.

Evolution a ouvert son studio live à Tbilissi l’année dernière. La société opère dans la capitale géorgienne et emploie actuellement environ 1 500 personnes.

Comment tout a commencé

Un média local, OC Media, annonce le 30 juillet une première série de manifestations de la part des employés d’Evolution. Un groupe d’environ 400 personnes s’est rendu devant le bureau de Evolution Gaming. Les employés auraient réclamé une augmentation de 50% de leur salaire. La plupart des employés en grève sont des brasseurs. Ils gagnent un salaire mensuel moyen de 400 GEL (soit 122,40 Euros). Les salaires moyens à Tbilissi, où se trouve le studio Evolution, avoisinent les 1 000 GEL.

Cependant, ils sont également soutenus par un certain nombre de revendeurs, dont les salaires mensuels sont généralement plus élevés.

Outre l’augmentation des salaires, les employés ont également demandé de meilleures conditions de travail au bureau de Tbilissi.

Rapportés par les médias locaux, les employés d’Evolution se plaignent d’être piqués par les insectes dans les studios. En plus des problèmes de climatisation, tous ces désagréments font partie des problèmes devant impérativement être résolus. Et de toute urgence, de la part de leur employeur.

La syndicalisation

Au cours des manifestations, les grévistes ont notamment ajouté à leur liste de revendications, la réembauche des personnes licenciées. Les travailleurs ont également demandé à Evolution des garanties qu’aucun des participants aux manifestations ne ferait l’objet de mesures disciplinaires.

casinosansdepot.net - manifestation Evolution GamingEvolution aurait déclaré que la grève en cours et les manifestations prévues étaient illégales. Cependant, en vertu de la Constitution géorgienne, le droit de grève est autorisé. Uniquement s’ils respectent les règles du Code du travail. L’une de ces règles stipule que les employés ne peuvent faire la grève que 21 jours après avoir informé leur employeur et le ministère du Travail du pays de leurs actes.

Les employés qui ont manifesté ont formé un syndicat le 31 juillet, le lendemain du début des manifestations. Le nouveau syndicat a également déposé une demande de médiation. Il est entendu que le ministère du Travail ait déjà nommé un médiateur pour examiner le conflit.

Les employés ont déclaré aux médias locaux qu’ils attendaient 12 jours de plus avant de pouvoir lancer une grève légale. Environ 400 personnes sont attendues. Et les manifestants ont dit s’attendre à plus de licenciements, Evolution ayant récemment engagé 150 nouveaux employés.

La réponse d’Evolution Gaming

Evolution a déclaré à Netgazeti qu’il était « tout à fait ouvert » au dialogue. Avec « le segment des employés » qui recherchaient de meilleurs salaires et conditions de travail. Ils ajoutent qu’il respectait «la liberté d’expression de nos employés ». Toute manifestation doit être « menée conformément à la loi géorgienne ». Voilà ce qui suggère que les événements actuels ne sont pas entièrement légaux.

casinosansdepot.net - drapeau de GeorgieLes membres du personnel ont annoncé la constitution d’un syndicat et ont déposé une demande officielle de médiation, à la suite de laquelle certains de ces employés affirment avoir reçu ce qu’ils appelaient des avis de licenciement « illégaux ».

Katsarava a déclaré qu’environ 400 membres du personnel local de Evolution seraient éligibles à une action de grève légale. Au plus tard le 12e jour suivant la demande de médiation.

Evolution Gaming pourtant en expansion

Evolution a connu une croissance significative au cours des dernières années. Comme en témoigne son rapport sur les résultats du deuxième trimestre. Révélant que la masse salariale de la société s’était gonflée à 6 892 au 30 juin. Soit plus de 2 000 de plus que le même niveau l’année dernière. Evolution compte 10 studios de distribution en Europe et en Amérique du Nord. Le studio Georgia n’ayant ouvert que l’année dernière.

Au deuxième trimestre, le chiffre d’affaires d’Evolution a progressé de 45% à 85,7 millions d’euros. Tandis que le bénéfice avait augmenté de 63% à 42,7 millions d’euros. Et que le bénéfice avait bondi de 72% à 34,5 millions d’euros. La société a ajouté le Grand Casino Baden en tant que client au cours du trimestre. Et la marque PlanetWin365 du groupe SKS365 au début du mois de juillet.

CommentAIREs (0)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *