Royaume-Unis : 4 casinos en ligne sanctionnés

L’organisme britannique de réglementation des jeux d’argent a sévi. Quatre casinos en ligne licenciés ont reçu une amende totale de 4,5 millions de livres. La raison : négligence dans la lutte contre le blanchiment d’argent, la vigilance de la clientèle et les obligations de responsabilité sociale.

La UK Gambling Commission (UKGC) a récemment annoncé les derniers résultats de son enquête sur le secteur des casinos en ligne.

Au total, quatre opérateurs de jeu en ligne doivent être pénalisés financièrement. InTouch Games Ltd reçoit une amande de 2,2 millions de livres. Pour Betit Operations Ltd, 1,4 millions de livres. MT Secure Trade doit s’acquitter de 700 000 livres tandis que BestBet reçoit 231 000 livres d’amende.

UKGC : L’enquête

InTouch Games Ltd

casino en lignes enquete - casinosansdepot.netL’UKGC a commencé son enquête sur InTouch en avril 2018. Résultat : les rapports d’activité de la société sont suspects. Les vérifications des données des clients n’étant que trop limitées. En effet, le contrôle des données personnelles ne s’étend qu’à la vérification de l’identité du client.

InTouch, exploite les marques de casinos MFortune, PocketWin et Mr Spin. La société n’a que peu d’intérêt pour déterminer la source de fonds de ses clients. Dans un cas, InTouch n’a pris aucune mesure malgré l’évolution de ses clients. C’est-à-dire, après que les dépenses d’un client soient passées de 200 £ / mois à 10 000 £ / mois.

Betit opérations Ltd

L’enquête de l’UKGC sur Betit. La société exploite Kaboo.com et Highroller.com, a débuté en septembre 2017. Suite à ces recherches, il apparaît que Betit ne dispose d’aucune évaluation des joueurs. Notamment en termes de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme. Cette carence de mesure ne permet pas à cet opérateur de correspondre aux exigences de licence.

En outre, un client Betit a déposé plus de 67 000 £ en 23 jours. En dépit de cela, aucun indicateur interne n’a été déclenché. Un autre client a déposé 110 500 £ en 24 heures. La seule réponse de Betit étant d’augmenter sa limite de dépôt. Et ceci, en dépit de la baisse des transactions bancaires sur deux cartes du client.

MT Secure

casino en ligne securite - casinosansdepot.netMT Secure (MTST) exploite Guts.com et Rizk.com. La société a fait l’objet d’un examen approfondi par UKGC en août 2017. Un client a déposé pour 38 000 £ d’argent volé sous quatre marques de MTST. En passant par cet opérateur, impossible de retrouver la source de chèques de fonds.

Un autre client de MTST a déposé plus de 134 000 £ au cours d’une période de six mois. Sans déclencher aucun drapeau du jeu responsable. Malgré l’annulation des retraits, la demande d’augmentation des limites de dépôt et le dépôt avec cinq cartes de crédit différentes.

Besbet

Bestbet, qui exerce ses activités sous le nom de Bestcasino. Il est apparu sur le radar de l’UKGC en février 2018. Il a été établi que la société n’avait aucune politique ni mesure adaptée au risque. Ses employés manquaient de formation en matière de jeu raisonnable.

UKGC : l’organisme serre la vis

casino en ligne UKGC - casinosansdepot.netLe UKGC a indiqué à plusieurs reprises qu’il perdait patience avec ses licenciés. Face au non-respect des règles mais aussi en termes de non-vérification de l’identité du client, l’UKGC avait prévenu. Ces pratiques entraineraient des dommages importants. Plus encore si les résultats de l’enquête sont nets.

L’UKGC a infligé plus de 27 millions de livres sterling de pénalités l’année dernière. De plus, étant donné que les résultats d’autres enquêtes n’ont pas encore été dévoilés ; il semble bien parti pour battre ce record en 2019.

CommentAIREs (0)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *